1. Thanks to some very special members we were able to help those in need.
  2. What does SSTB mean? See our glossary of acronyms.

L'Induction Magnétique au service du Vaporisme

Discussion in 'Fuck la Combustion' started by Egzoset, Dec 6, 2012.

  1. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Mes salutations à tous,

    Il y a un bout de temps déjà que je m'intéresse aux applications de cette technologie dans le monde du vaporisme. Après plusieures enfilades l'an dernier j'ai fini par initier celle qui suit:


    C'est passé aux oubliettes depuis mais j'ai fait quelques trouvailles récemment qui je pense valent la peine qu'on se les partage, d'autant plus que cela fut écrit en Français:


    Si un jour nous finissons par voir apparaître des témoignages de vapotteux "à induction" ce sera vraisemblablement un peu à cause de choses dont on traite ici:


    Assurez-vous d'avoir bien lu:

    ...Auto-Régulation de Température... :science:

    Là ça devient carrément stimulant parce que le mécanisme régulateur se trouve au sein de l'alliage métallique lui-même et on l'appelle l'effet Curie. Il s'agit d'une caractéristique physique des alliages les rendant fort appropriés pour la construction d'un vaporisateur car ainsi on n'a plus aucun besoin de capteurs, ni même d'un élément chauffant en fait: la base d'induction convertit l'électricité en chaleur par l'intermédiaire d'un puissant champ magnétique HF avec un rendement avoisinant 85 % si j'ai bonne mémoire... Bref, puisque l'efficacité se trouve au rendez-vous l'appareil produit peu de pertes et donc ces pertes génèrent peu de chaleur dans l'appareil.

    La plaque du dessus reste froide, c'est l'ustensile en matériau magnétique qui génère la chaleur alors on pourrait très bien imaginer un disque de la taille d'un CD-ROM taillé dans le fond d'une de ces casserole dans le but de servir d'élément chauffant à l'intérieur d'un échangeur de chaleur en verre et/ou en céramique, sinon peut-être en aluminium qui n'est pas magnétique, etc.

    Grâce à l'induction il n'y a pas besoin de fils, ce qui ouvre la porte à plus de liberté, autant lors de la conception du produit que durant son emploi par l'usager final... De toute façon ça tombe drôlement bien parce qu'on s'en passerait volontiers des fils dans un vaporisateur n'est-ce pas!

    ...

    Au fond avec l'induction ça nous prendrait quoi pour se faire un vaporisateur au juste?

    :hmm:

    Éh ben, un disque au format CD-ROM 12 cm (4¾") en Phytherm192, par exemple (ne cherchez pas: y'en a pas! Du moins pas encore et cet alliage n'existe pas non plus!), euh...

    Alors on a un disque en métal qui chauffe mais sans jamais dépasser le point de Curie. Ensuite on aurait à intégrer ça dans un échangeur de chaleur, or justement les boîtes de CD-ROM standard on une énorme ouverture sur le côté gauche en avant dans le couvercle tandis que les 2 coquilles sont agencées pour former 4 ouvertures réparties sur la circonférence, à raison de 2 en haut et 2 en bas.

    Voilà un camouflage absolument parfait pour dissimuler le disque (intitulé "192 °C à l'ombre sur Vénus"!), avec comme support un échangeur de chaleur en matériau inerte et fiable aux hautes températures. Un vaporisateur serait obtenu en complétant un tel simili-boîtier de CD-ROM avec un bol à vaporiser ainsi qu'un tube à inhaler, une paille de verre ou autres...

    Un disque de métal, 2 ou 3 autres en verre ou en céramique. On lie le tout avec un corset en silicone et ça donne:

    [​IMG]

    En faisant pivoter la pièce triangulaire du dessus par rapport à celle d'en-dessous on pourrait même en ajuster le débit...

    Bon alors, qu'est-ce qui n'irait pas avec une telle solution vous pensez? Le prix?!...

    ...

    Le prix, ça non. Je ne crois pas que ce serait un facteur important. Ou en tout cas pas si on dispose déjà d'un élément inducteur. Par contre il s'agit d'une vielle enfilade et je ne suis pas trop certain que l'idée des billes soit la meilleure - d'où mes propos portant sur un disque par la suite.

    :p

    Afin d'obtenir un bon transfert de chaleur ce disque pourrait être couvert d'un tapis de broches verticales faites du même métal, pour permettre de les souder telle une forêt d'épines posée sur la surface de l'élément chauffant principal. Bref, un échangeur thermique.

    Ensuite pour adoucir la vapeur cannabique il va bien falloir passer par un accessoire à l'eau alors pourquoi pas un brumisateur ultrasonique?!! D'ailleurs là encore l'induction pourrait sans doute se révéler fort utile, par exemple en actionnant simultanément (i.e. SANS FIL!) un transducteur piezo-électrique logé dans un bong, cela grâce à une bobine jumelée (puisque la fréquence serait potentiellement compatible je pense)!

    :D

    Donc on empile tout là-dessus:

    [​IMG]

    Euh... Sauf l'article de cuisine, comme de raison!...

    En dessous l'échangeur thermique en forme de boîtier de CD-ROM avec dedans le disque correspondant à la température désirée... Par-dessus le bol à vaporiser, connecté à la fente rectangulaire située à gauche du boîtier. Coiffant tout ceci, un bong à l'eau et/ou à la brume capable d'épouser la forme de l'assemblage situé dessous, puis pour finir un connecteur permettant d'y relier de la tuyauterie, menant vers un bec ou un ballon...

    :peace:
    LeTchen likes this.
  2. LeTchen

    LeTchen A toute vapeur ! Retailer

    Messages:
    562
    Location:
    France
    Belle démo :)............ si seulement Nikola était encore vivant et avait connu la vaporisation... !
  3. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salut,

    Merci, cela fut assez facile puisque la soudure eutectique à l'étain se trouve relativement facilement dans des grandes villes comme Montréal ou Québec. Là maintenant je me demande quels ustensiles culinaires conçus pour l'induction sont faits d'alliages à effet Curie (comme avec le PhyTherm230)...

    À Paris je gage que ce serait vite trouvé mais ici, à Shawinigan Falls, hélas il faut chercher un peu plus fort disons!

    :wave:
  4. Roger D

    Roger D Vapor Wizard

    Messages:
    1,062
    Autour d'un TI nail, mettre une bobine inductive entourée de verre, all gong, le truc pourrait être ultime. Le nail red hot et sans flamme. Fuck combustion for real
  5. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations Roger D,

    Hélas tu viens de montrer que tu n'as pas tenu compte de cet avertissement préalable:



    Pas grave, ce ne serait pas la première fois en ce qui me concerne.

    ;)

    En l'absence de limite de température il y a danger de combustion or tout l'intérêt de l'induction réside là justement, sinon on perd la régulation de température ou alors il faut un détecteur ainsi que l'électronique associée (lesquels peuvent défaillir) tandis qu'en faisant reposer le mécanisme de régulation sur le point de Curie d'un alliage adapté on procurerait à cette fonction un degré de fiabilité pratiquement sans faille qui se traduirait dans les faits par une sécurité absolue concernant l'usure par surchauffe, etc... À mon grand regret le titane me semble plutôt inapproprié dans ce cadre-là, toutefois j'imagine que les nombreuses personnes à y avoir déjà pensé devaient avoir de bonnes raisons!





    ADDENDUM:

    En fait je réalise que j'ai toujours eu une compréhension très limitée et ambivalente face à l'usage du titane comme tu l'as si judicieusement proposé. Voilà qui me suffit pour demander davantage d'informations sur ce sujet que je ne maîtrise pas - non plus que bien d'autres chose d'ailleurs et c'est normal: nous sommes humains.

    :D

    Alors j'apprécierais tout naturellement que tu me fournisse ta version portant sur les dômes en titane, etc. Après tout on parle bien de ce qu'annonce le titre alors je veux TOUT savoir venant de toi qui importerait là-dessus!! En espérant toutefois que tu sauras aller au but relativement plus vite que je n'y arrive moi-même!...

    :rolleyes:

    Bon. En gros c'est quand je lis qu'il faut chauffer à 300+ °C à la torche, sur un site de vapo, alors que moi mon HerbalAire il bloque pas mal plus bas que ça!... Dons mon contexte (i.e. si je pouvais tourner le bouton sur 360 degrés plus d'une fois!) de telles températures équivaudraient à de la combustion mais là il n'est pas question de vaporiser des "fleurs" de cannabis et la composante "conduction" fait intervenir du titane alors au bout du compte j'imagine sans peine que ça peut mener à des variantes dans la perspective finale.

    En conclusion je t'inviterais fort cordialement à partager ce que tu sais sur le sujet afin de savoir quels questionnements en résulteront car ce domaine d'application me semble des plus prometteur pour l'avenir!!

    Éh oui, c'est comme ça: je suis curieux!... :science:

    Mais je ne rajeunis pas non plus. :myday:

    :peace:
  6. Roger D

    Roger D Vapor Wizard

    Messages:
    1,062
    J'y connais rien du tout mais j’imagine bien faire chauffer une surface (la temp serait réglable en changeant le power input, comme sur un log, donc peu de puissance). Ça serait plus un pad qu'un nail et il serait spécifique au système. Pas forcément en titane donc. Sans doute un aliage specifique de la forme d'une pièce de monnaie, qu'on pourrait le placer dans le verre. Il faudrait quelque chose de peu volumineux pour qu'il monte vite en temp et qu'il ne demande pas de grosse puissance inductive.
    Je n'ai pas l'accès à des concentrés mais si j'en avais, je n’aimerais pas utiliser de torches à butane du tout. Ce système ferait une parfaite alternative
    Il suffirait de déposer ses concentrés dessus, ça serait prêt à l'emploi et sans risque de combustion ou d'objets brûlants à portée de main.
    L'avantage c'est qu'on peut totalement isoler le air path et faire du full glass. A part le pad
  7. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations Roger D,

    Je n'ai pas de chiffres cependant je craindrais que dans le cas d'un vaporisateur à induction le titane soit peu ou même pas du tout adapté pour la conception d'éléments chauffants à induction. Il n'y a qu'à voir la structure en sandwich que les fabriquants de casserolles ont dû développer en plus de recourir à des alliages spécialisés pour se douter qu'on ne va pas avoir tout cuit dans le bec, pour ainsi dire... J'ai comme l'impression que même avec une pile de disques-échantillon correspondant à la gamme de températures ciblée il restera encore du défrichage à faire.

    ...

    Ça tombe bien car il s'avère qu'un membre ici nous a déjà fait profiter d'une telle suggestion:

    [​IMG]

    En situation réelle ça donne ceci:

    [​IMG]

    Alors peut-être après tout que sans être le matériau idéal le titane reste un candidat viable? Ça demande vérification!

    :nod:

    Oui, cet avantage-là me paraît précieux. Cependant je préfère de loin celui-ci dont l'impact me paraît encore plus fondamental dans un application pareille:

    [​IMG]

    L'air de rien on pourrait interpréter ce graphique et conclure que l'échantillon métallurgique était "intelligent", rien de moins!...

    :science:

    Pas de capteur, donc pas de fils... Oui, évidemment il y a la liberté que cela procure mais surtout ça veut aussi dire qu'on n'a pas besoin d'un système compliqué (et proportionnellement faillible!) pour contrôler la température puisque l'ustensile le fait de lui-même en devenant magnétiquement invisible une fois chauffé à point, d'où le comportement auto-régulé confirmé par ces courbes.

    Peut-être serait-il possible d'obtenir de telles courbes même avec un échantillon couvert d'un fini en titane ayant conservé toute son inertie chimique? Je ne demande qu'à voir!!

    :peace:
  8. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Mes salutations à tous,

    J'ai enfin du nouveau!

    [​IMG]

    Références:

    "New alloys and multilayer configuration of them to get self-regulated temperature cookware (SRTC) in induction heating", ScienceDirect - Journal of Magnetism and Magnetic Materials - Volume 304, Issue 2, Pages 139 to 242 (September 2006) - Published by Elsevier B.V.​

    DOI: 10.1016/j.jmmm.2006.03.013
    Bibliographic Code: 2006JMMM..304E.844W


    Il semblerait donc que le mot-cléf magique soit SRTC dans ce cas-ci. :popcorn:

    Autre point intéressant: s'il suffit de 1100/500 Watts pour amener un wok à 200 °C en 5 minutes alors je me demande quels seraient les chiffres dans une application de vaporisateur cannabique... Tout dépendrait de la capacité du bol à vaporiser j'imagine.

    :peace:
  9. Vlampo

    Vlampo Vapoteur en herbe

    Messages:
    175
    Ce principe me semble pas mal du tout sur le papier, avoir un alliage qui, une fois excité, se stabilise à une température donnée quel que soit l’environnement ce serait vraiment top.

    Le seul défaut que je trouve à ce principe c'est l'exposition aux champs magnétiques générés par ce système...
    Un exemple (chez nos amis suisses) parmi d'autre sur les mises en garde vis à vis des plaques à induction !

    Après rien de rédhibitoire, il suffit de prendre en compte cet aspect. En utilisant un tuyau pour s’éloigner du vaporisateur ou prévoir un blindage pour éviter tout rayonnement à l’extérieur du boitier par exemple !

    Voilà en tout cas je suis de près cet intéressant fil de discussion Egzoset ;)
  10. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations Vlampo,

    Cela me ravit d'avoir réussi à communiquer le principe qui rend cette technologie si attrayante, généralement l'auditoire, fort restreint, n'a en tête que l'image d'un bout de métal incandescent et ça s'arrête là.

    Pourtant la technologie s'avère accessible sous plus d'une forme alors il ne reste plus qu'à espérer qu'on trouve un jour un fournisseur d'articles de cuisine en alliage "PhyTherm 230" pour éventuellement faire découvrir cette ressource à ceux qui sont capables d'y voir leur profit...

    [​IMG]

    :shrug:

    Il me semble que cela vaut la peine de s'y attarder quand il s'agit d'un système thermostatique sans aucune pièce mécanique et/ou électrique/électronique risquant de défaillir, où l'élément chauffant sans-fil pourrait se loger à l'intérieur d'une jaquette de verre scellé, possiblement compatible avec les ronds de cuisine à induction des foyers modernes! Etc, etc., etc...

    De plus, il ne faudrait surtout pas oublier l'aspect économique puisque le vaporisateur lui-même serait d'une humilité déconcertante en comparaison de systèmes thermostatiques équivalents. Par exemple...

    [​IMG]

    ...ça fait un bout de temps déjà que j'ai imaginé une fiole Vaponic modifiée et je suis certain qu'une fois le mouvement amorcé des gens audacieux finiront par prouver leur talent. Peut-être un projet portant sur le générateur magnétique en a-t-il découragé plus d'un jusqu'ici mais il ne s'agit plus de ça maintenant!

    ...

    Ah, j'allais presque oublier: le wok à 200 °C en 5 minutes c'est avec de l'huile dedans!!!

    :peace:
    Grange Goreman likes this.
  11. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Mes salutations à tous,

    Bon, 1 an plus tard je trouve enfin de quoi justifier la mise-à-jour de cette enfilade:


    Auront-ils des articles passant en revue divers ustensiles à effet Curie? Ça reste à voir mais j'y vois un modeste signe précurseur malgré tout...

    :peace:
    Grange Goreman likes this.
  12. Grange Goreman

    Grange Goreman Wood lover

    Messages:
    356
    Je te préviens tout de suite que si tu ne me réserves pas le premier modèle je vais faire la gueule …..:cool:
    Egzoset likes this.
  13. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations Grange,

    T'en fais pas Grange, si je lance une compagnie pour commercialiser l'hypothétique LavaWand c'est bien certain que tu en auras vent d'une façon ou d'une autre... En attendant tu en es probablement plus proche que moi car je crois vaguement me souvenir que tu possède un Vaponic, or ils suffirait de découper dans une poële PhyTherm deux séries d'anneaux percés de trous alternant entre le centre et les bords afin de favoriser un allongement du trajet de l'air frais, dans un échangeur d'air monté sur l'axe central en verre qui sert de canal cannabique.

    [​IMG]
    (LavaWand - Structure de base)​

    Des petits bouts de métal avec peut-être entre-eux des disques en roche-éponge j'imagine, pour créer un plus grand volume l'air chaud. Rien de compliqué, même pas coûteux; il ne resterait qu'à tester ça dans une base NoFlame telle qu'illustrée précédemment! Donc que du plaisir...

    :nod:

    Mais d'ici là, bonne et heureuse année à toi ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers!!

    :peace:
    Last edited: Jan 2, 2014
  14. Vlampo

    Vlampo Vapoteur en herbe

    Messages:
    175
    Ne voit aucune attaque dans ce qui suit, je cherche toujours les défauts potentiels dans les vapo ;)

    Ce qui m'inquiète depuis le début avec l'induction ce sont les risques potentiels pour la santé.
    Bon ici on parle de plaques de cuisson à induction mais je pense que c'est transposable, surtout que la distance corps/vapo est forcement réduite dans le cas d'un VaponiC à induction.
    Il serait bienvenu de prévoir une sorte de blindage pour éviter le rayonnement parasite autour du vapo, principe de précaution !

    Voilà Egzoset, si cela peut faire avancer ton concept LavaWand ;)
    En tous cas c'est avec intérêt que je lis tes réflexion sur ce type de chauffe !
  15. Grange Goreman

    Grange Goreman Wood lover

    Messages:
    356
    Saloute mes loulous…..

    Hé bé ……. y a du techos ici ……

    faites comme vous voulez hein ….mon petit cerveau fatigué va se contenter d attendre que ça sorte …..

    ET IL Y A INTERET QUE CA SORTE !

    pas compliqué , je m en fous qu il soit à induction ou halogène ……il suffit qu il soit parfait !

    alors ,Egzo ,Vlampo bonne année et ….

    AU BOULOT !

    PS non je n ai pas de vaponic …..mais un vapo2 (le pire des vapos qu on puisse acheter)
  16. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations VLampo,

    Sois rassuré, il faudrait que je sois vraiment soupe-au-lait pour craindre la critique à ce point! Tu vas comprendre pourquoi après les quelques explications qui suivent. :D

    Sachant le corps humain principalement constitué d'eau il me semble en effet qu'en vertu du principe de précaution nous serions bien avisés de nous méfier des téléphones sans-fil portés à l'oreille alors que ceux-ci émettent dans la bande 2.4 GHz, à la manière d'un four micro-ondes où l'agitation thermique résulte de la résonance sympathique des molécules d'eau avec une onde proche de cette fréquence. Toujours selon le même principe je trouve que les e-Cig s'avèrent encore moins rassurantes mais pour des raisons entièrement différentes tenant le l'ordre de l'intuition...

    Il reste que dans une application de vaporisateur avec inducteur intégré on cherchera nécessairement à "fermer" le circuit magnétique par simple souci de rendement énergétique, de toute façon, et ce d'autant plus si on s'aventure dans le monde des semi-portatifs 12 Volts (auto/bateau). Cela se traduit donc par la concentration des lignes de champ de force à l'intérieur de l'échangeur de chaleur, au sein même de l'inducteur (lorsque la charge s'y trouve)...

    Par conséquent je n'entrevois aucune incompatibilité potentielle à ce niveau.

    :2c:

    Toutefois, puisque justement je trouvais important qu'on puisse éviter d'avoir à construire un inducteur au départ, éh bin ça implique l'usage d'un produit existant comme ma plaque Salton (s'il s'agit du concept à format plat type CD-ROM) ou sinon similaire à un outil NoFlame de dentiste, en supposant que ce dernier soit effectivement capable d'exciter un Vaponic dûment modifié. Dans les deux cas la plage de fréquences se situe bien en dessous du MegaHertz et donc fort loin du spectre micro-ondes tant redouté.

    D'ailleurs, que je sache ça s'applique aussi au chauffe-écrou de garagiste qui n'a pas l'air de créer trop d'émoi en matière de pollution électromagnétique non plus...

    En conclusion, si on a pu se procurer un appareil à induction pré-existant sur le marché ça veut sans doute dire qu'il a déjà passé un minimum d'étapes de certification. N'est-ce pas?...

    [​IMG]

    D'autres membres moins bien intentionnés auraient pu évoquer le même souci sans mettre de gants blanc alors finalement je préfère de loin que ce soit toi! :D

    Merci.

    J'aurai davantage de réflexions à partager le jour où Walmart m'offrira enfin d'acheter un ustensile comportant l'alliage à effet Curie adéquat (et pour tout dire Canadian Tire ne m'irait pas plus mal non plus!), puisque ça fait vraiment longtemps que ma plaque à induction attend le grand jour...

    Ça se complique avec le profil-bâton du LavaWand qui ne serait vraisemblablement pas détecté par mon appareil conçu pour des ustensiles à fond plat: au contraire une telle baguette nécessiterait l'emploi de contours enveloppants comme ceux d'un NoFlame, me semble-t-il.

    [​IMG]

    En ce qui concerne l'humidification on peut, soit tirer parti du fait qu'un brumisateur comme le Mist Maker fonctionne dans une plage de fréquences compatibles avec le chauffage par induction, soit miser sur la capillarité des roches-éponge pour réaliser un évaporateur auxiliaire activé lui aussi par la chaleur radiante des disques avoisinants en alliage PhyTherm. Bref, on aurait le choix de la brume froide en format CD-ROM, ou de la vapeur chaude pour un LavaWand; d'une manière ou d'une autre il y aurait refroidissement/condensation dans une structure en matériau "propre" facilitant la récupération et le nettoyage comme avec un BudBomb, de sorte à limiter davantage l'encombrement.

    Le plein en eau s'effectuerait possiblement au compte-gouttes s'il s'agit de mon format plat, sinon en touchant du bout du bâton la surface d'un bol d'eau distillée dans un scénario LavaWand. Concernant ce dernier cas j'imagine également qu'on pourrait optimiser la rétention de chaleur des roches-éponge au point de pouvoir s'éloigner de la station d'induction une fois la procédure d'échauffement terminée (i.e. l'analogue d'une recharge)... Ce qui aurait pour avantage de rendre le profil en baguette encore plus intéressant pour des consommateurs achetant dans un contexte de principe de précaution - en supposant que le LavaWand soit un jour rendu disponible sur le marché, comme de raison.

    Chose certaine, je ne retiendrai pas mon souffle en attendant!! Mais ça n'empêche pas de rêvasser un peu...

    :peace:
    Vlampo likes this.
  17. Vlampo

    Vlampo Vapoteur en herbe

    Messages:
    175
    Cela pourrait devenir un atout pour sécuriser l'aspect rayonnement effectivement.
    Un petit coup dans le NoFlamme et op c'est chargé comme avec un briquet flamme bleu, le contrôle de température en plus !



    Vous avez aussi connu les BudBomb de votre coté de l'océan ? c'est fou ca :cheers:
    Bien pratique d'ailleurs, super efficace et discret, mais en mode combustion malheureusement... donc plus utilisé. J'avais idée de le transformer en vapo un moment...

    Idem, rêvasser à des trucs du genre, j'aime ;)
  18. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Salutations VLampo,

    Oui, je suppose qu'un brin de rétention additionnelle devrait permettre de se passer le LavaWand autour de la base, évitant ainsi aux usagers de faire la queue en attendant chacun son tour comme avec un vapo de table plus conventionnel. Mais à moins d'être très gros je ne m'attendrais pas à ce qu'une charge supporte toute une session, ce qui malgré tout suffirait à éloigner les personnes du champ magnétique qui par ailleurs ne serait pas actif longtemps (des secondes au lieu de minutes, dépendant de la puissance de la base)...

    Pas exactement, je le connaissais sans l'avoir jamais tenu dans une main mais comme c'est un article de fumeur il ne m'a jamais sérieusement tenté au point d'en commander un. Cependant son système simple de refroidissement m'inspire encore, je l'avoue volontiers.

    Cela aurait l'air intéressant si à tout hasard une sphère de VaporGenie Classic pouvait correctement se visser dessus!

    :peace:
  19. Egzoset

    Egzoset Vaporist v2.0

    Messages:
    2,275
    Location:
    Shawinigan/Qc, Canada
    Mes salutations à tous,

    Il y a eu du nouveau le mois dernier dans l'enfilade équivalente de la section anglophone, entre le 10 et le 12 Janvier dernier: tout d'abord une contribution de LazyLathe puis la visite de Leiana. Je vous fais part du bilan de ce bref épisode aujourd'hui, considérant qu'il n'y a pas eu de suites depuis ni même pour publier les photographies initialement promises.

    LazyLathe a eu accès à une machine (non identifiée) apparemment équivalente au NoFlame mais seulement le temps d'une fin de semaine. Il explique dans son premier message qu'un outil approprié mesurant environ 2 mm d'épaisseur atteint la température de 230 degrés Celcius au bout de 5 secondes, ce qui convient au façonnage de la cire mais confirme aussi un réel potentiel en rapport avec notre application favorite.

    :science:

    Hélas on n'en a pas appris beaucoup plus car LazyLathe explique que la pièce d'acier inoxydable qu'il a enroulé autour d'un tube à essai fut finalement rejetée par cet appareil...

    Selon son témoignage la lampe-témoin serait vite passée du rouge au vert avant que le ventilateur se mette en route, le tout suivi d'un clignotement. Son interprétation réfère à une surcharge tandis que je crois plutôt qu'il y a simplement eu rejet de son bout de métal puisque non conforme aux caractéristiques attendues. En tout cas il en ressort que l'acier a rougi et donc on peut en déduire que la puissance n'a pas manqué; d'ailleurs voici des chiffres: 2 Ampères @ 115 Volts pour une puissance effective de 100 Watts semble-t-il.

    En conclusion ce rendement de conversion d'énergie plutôt quelconque m'a l'air d'expliquer le faible coût de l'appareil dont je devine qu'il n'est pas limité en puissance ni en température: il aurait juste fallu commencer avec une simple évaluation préliminaire consistant à remplacer la cire par de la résine de cannabis...

    Quant à Leiana on peut toujours espérer un futur développement après cet embryon de dialogue.

    :peace:
    Vlampo and Bvapst like this.

Support FC, visit our trusted friends and sponsors