FR La beauté d'Apollon, un effet dionysiaque

vapognak

Well-Known Member
En quête du vaporisateur qui allie la convection des meilleurs appareils fixes avec un flux d'air qui ne souffre d'aucune restriction et la portabilité d'un Arizer Solo ou Air, quand j'ai découvert sur FC le Venus Apollo de Finlande, j'ai fondu, malgré le coût (279 €).

image6-455x475.jpeg

http://www.venusvaporizer.com/shop/index.php?route=product/product&product_id=99

Déjà la beauté de l'objet, le côté technologique des touches tactiles (logées sur un petit panneau en bouleau) avec des mouvements à faire dessus, associé à la robustesse du bois.

Ensuite la simplicité de la technique d'extraction : une chambre en acier, grillagée de part et d'autre, que vous remplissez, qui s'imbrique sur une autre pièce en acier similaire et qui recouvre une ampoule halogène, par laquelle passe un flux d'air chaud, la vapeur se forme dans un tube en verre de quartz par lequel on aspire. Si je ne me trompe pas, l'élément chauffant du Herbalizer est également une ampoule halogène (600$ le vaporisateur tout de même).

Enfin et surtout : les batteries ! Élément déterminant selon moi : finies les batteries propriétaires introuvables hors du site du constructeur (firefly 1&2, haze, GH), souvent même qui ne se changent pas (pax, solo, alfa, crafty et mighty, da vinci, FM, CF/CFX...). Ici, 2 batteries 18650 qui se trouvent dans le commerce (Sony VTC5 par exemple). Le Venus Apollo est livré avec un chargeur Xtar WP2s, avec adaptateur allume cigare, et qui peut aussi faire office de powerbank 1A.

Ma première expérience a été excellente : parti en ballade d'une grosse heure, j'ai vaporisé 2 fois pendant 20 minutes durant. À la seconde session, j'ai abusé du bouton "BOOST" qui permet de faire redoubler l'ampoule d'intensité : j'étais à la limite de la combustion et l'ABV qui en est sorti était presque noir.

Un défaut que je mentionnerai : l'absence de fermeture autour de la chambre pendant la vaporisation.
Je suis passé par une canette de coca découpée avec un élastique (photo), j'ai coupé ensuite du balsa en vain (photo) pour enfin réussir à faire un truc relativement propre (photo).

Je peux enfin tenir la bête à pleine main, et actionner le fameux BOOST en même temps
cH70Ccq.jpg


L'autre point négatif (mais là encore des améliorations futures sont envisageables et en cours d'expérimentations cf. le fil consacré sur FC) c'est le manque de liaison vers une pipe à eau, qui aurait tendance à devenir quasi obligatoire lors de (trop) longues et profondes inspirations.

Le tube plus grand est en option, actuellement en cours de réapprovisionnent car épuisé, il enlève le côté (relativement) portable, mais permet de voir, dans le rayonnement lumineux apollinien, les épaisses volutes de vapeur qui s'élèvent vers vous. C'est plus romantique que le ballon du Volcano qui se dégonfle, tout en produisant à mon sens le même plaisir niveau saveurs, et effets.

Niveau entretien, je trouve la conception parfaite : pas de petites pièces à démonter, pas de surface comme sur les S&B où récolter de la résine : seule le tube en verre devra être nettoyé, au bout d'un nombre très important de séances.

Autonomie très bonne qui permet de faire 6 séances, facile, et pour pas trop cher vous trouverez une paire ou deux de piles de rechange pour faire durer encore le plaisir.

Hésitez pas à venir poser des questions amis francophones !
 
Last edited:

fraktal

Member
Bonjour,
Ce vapo me fait de l'oeil depuis un moment, mais j'hésite à le commander car meme en suivant le forum anglophone, je n'arrive pas à savoir si ce vapo peut fonctionner uniquement à la demande comme le Firefy 2 par exemple ?
En clair, puis je prendre une bouffée ou deux et le laisser de coté un moment sans que la matère végétale ne chauffe ?
Peux t on également avoir un petit rapport sur la qualité de la vapeur : plutot chaude ou froide, consistante ou pas et fait il de gros nuages ?
Merci pour le réponses :)
 
fraktal,
  • Like
Reactions: vapognak

PPN

TopGreen X-Max Representative
Company Rep
Je ne pense pas que ce soit un vapo sur demande, il me semble qu'il a besoin d'un temps de préchauffage assez long qui me parait incompatible avec de la vapeur à la demande... Je crois que son principal avantage est une très bonne qualité de vapeur(surtout au niveau du goût), grâce au système halogène, associé à la portabilité.

Je devrais en recevoir un fin de semaine prochaine, je pourrais donc poster mon avis sur ce vapo.
 

fraktal

Member
oui, en effet, j'avais lu que le temps de chauffe était long, déduction faite il ne doit pas fonctionner à la demande, en tout cas j'attends votre avis avec impatience...
 
fraktal,
  • Like
Reactions: vapognak

vapognak

Well-Known Member
La cuisson continue en effet un peu toute seule, et effectivement un temps de chauffe entre 2 et 4 minutes est indispensable.

Mais la convection demeure majoritaire dans la production de vapeur : elle ne se forme réellement que lors des bouffées qui font passer l'air chaud à travers la chambre, et on voit, si on regarde en cours de vaporisation, la matière végétale se brunir au centre, et non au contact de la paroi de la chambre.

En comparaison, avec l'alfa que je pratique souvent (mais c'est la même chose pour les autres appareils 100% conduction) : une fois la cuisson lancée, et si on a pas aspiré durant les minutes qui suivent , la vapeur est "perdue" et la matière finit de cuire sans vous, quoi qu'il en soit.

Avec l'Apollo, dès que vous éteignez la lumière, la chambre se refroidit vite et y revenir le lendemain reste fort agréable (un peu à la manière du SSV ou Arizer EQ).

Cependant, pour réellement faire ce que décrit @fraktal (2 bouffées et éviter toute perte pour le prochain tirage à la demande) il sera nécessaire de trouver une technique, non prévue de base et à inventer soi-même : après chaque tirage à la demande, éteindre l'appareil, puis retirer la chambre, chambre qui sera très chaude, donc avec précaution.
J'arrive à faire cela avec mon petit bout de bois justement !

KZZS85X.jpg

(en saisissant la chambre dans le bout de bois et en la faisant coulisser hors de son emplacement en renversant l'Apollo)

@Melting Pot y arrive avec un trombone avec élégance
ux3wuRt.jpg


Concernant la qualité de la vapeur
plutot chaude ou froide, consistante ou pas et fait il de gros nuages ?
tout va dépendre des réglages qui se font très précisément via le panneau tactile : temps de préchauffage, niveau du BOOST (faible, normal, ou fort), niveau de la chaleur de l'ampoule pendant l'utilisation (réglable de 5% à 100% par tranche de 5%).
=> plus le temps de préchauffage sera long, le niveau de puissance de l'ampoule élevé, le BOOST réglé fort et si on décide de l'actionner souvent/longtemps, plus la vapeur deviendra chaude et consistante.

Un autre facteur va intervenir : les arrivées d'air :

1/ une grille en bas pourra être obstruée (plus ou moins) en trouvant un élément à adapter sur ou sous cette grille ou simplement en posant le doigt sur la grille lors du tirage,
2/ un élément à fabriquer soi-même pour restreindre l'air qui arrive au niveau de la chambre (le point noir dont je parlais dans mon premier post, une porte qui se referme sur la chambre serait plus que bienvenue aussi pour cet aspect)
=> moins d'air entrera, plus la vapeur sera chaude avec un tirage un peu plus serrée (ça reste très aérien), plus le nuage sera visible.

Donc des nuages, oui définitivement, il peut en faire !
cf. les vidéos de @GTAVaper dans ce post, notamment la troisième

@PPN j'ai résumé les réglages pour simplifier le manuel qui est pas évident à mémoriser sinon tel quel, si tu as besoin :
fonctions et menus
 
Last edited:

fraktal

Member
Merci pour cette réponse complète et détaillée, j'ai toutes les données en main pour me décider.
En tout cas, ça à l'air d'être une sacrée bête !
 
fraktal,
  • Like
Reactions: vapognak

vapognak

Well-Known Member
Je ne pense pas que ce soit un vapo sur demande, il me semble qu'il a besoin d'un temps de préchauffage assez long qui me parait incompatible avec de la vapeur à la demande... Je crois que son principal avantage est une très bonne qualité de vapeur(surtout au niveau du goût), grâce au système halogène, associé à la portabilité.

Je devrais en recevoir un fin de semaine prochaine, je pourrais donc poster mon avis sur ce vapo.
Salut PPN !

Je me permets de t'écrire car tu as la bête dans les mains à ce que j'ai compris !

J'ai beau lire et relire le topic de l'Apollo, je suis pas sûr de comprendre le "solo stem mod" ou avec l'embout Air.

Pour assurer un conduit hermétique, il faut placer l'embout arizer sur la grille qui recouvre la lampe ? mais il faut aussi avoir un tube en silicone pour faire tenir cet embout dans le tube fourni de base ?

Tu as prévu de tenter la manip ?
 
vapognak,

PPN

TopGreen X-Max Representative
Company Rep
Pour le moment je compte l'utiliser tel quel car les performances sont déjà pas mal et que je n'ai pas de arizer stems....et j'ai aussi dees problèmes à tout comprendre!
 

vapognak

Well-Known Member
obstruer l'arrivée d'air en bas est mon prochain projet, j'aimerais trouver un élément modulable qui permettrait de varier l'air à la manière d'un atomiseur d'e-cig
 
Last edited:
vapognak,

PPN

TopGreen X-Max Representative
Company Rep
Ne trouves tu pas que la vapeur arrache un peu?

Même à 30% je tousse comme un malade si j'essaye d'avoir un hit de taille décente.

C'est étrange mais un jour je l'adore et un autre moins....
 

vapognak

Well-Known Member
Ne trouves tu pas que la vapeur arrache un peu?

Même à 30% je tousse comme un malade si j'essaye d'avoir un hit de taille décente.

C'est étrange mais un jour je l'adore et un autre moins....
Tout pareil, il est capricieux l'engin.
Je pense que le tube a un diamètre un peu trop important (d'où l'avantage qu'on aurait peut être d'y coller l'embout du LSV, ou de l'arizer solo/air) et fait qu'avec l'inspiration on ne parvient pas à bien moduler l'arrivée de vapeur. Du coup c'est souvent agressif quand on aspire fort. L'autre solution c'est en inhalant en mode sirotage.
 
vapognak,

vapognak

Well-Known Member
Bonjour ça fait longtemps que ce vape me fait de l'oeil.

Il est capricieux l'engin, même après 2 ans d'utilisation intensive, j'ai encore des bols qui finissent non vaporisés (que je mets dans le vapcap du coup...). De moins en moins souvent mais ça arrive encore...

Il faut aussi compter les dépenses à faire autour : des paires de batteries supplémentaires 18650 (35A) + des aimants pour les batteries (car pôle positif qui doit dépasser) + un stem/embout qui est bien long pour refroidir + éventuellement de quoi obstruer le trou en bas (arrivée d'air) + de quoi stabiliser dans la chambre (exemples : capsules S&B, liquid pad S&B ou du mesh, ou du coton, des grilles etc), impératif + surtout de quoi ne pas se cramer quand on le tient en se fabricant une protection autour de la chambre, et réduire ainsi l'air qui entre... La V2 semble corriger vaguement ce problème en ajoutant sur la chambre de quoi la saisir même chaude, à voir... En attendant le site est down depuis début juillet :mad:

Si c'était à refaire aujourd'hui, j'hésiterais plutôt entre :
  • le Ghost MV1 à $300 USD. Vapeur bien refroidie, très dense, excellente autonomie, à la demande, convection... Point noir : la batterie (amovible) est propriétaire, et si tu en veux une d'avance c'est cher : $60 USD en plus. Et pour un chargeur indépendant, re $60 USD ;
  • le Tubo Evic avec le stem qui fait un angle . Pour 200 € tu as vraiment un truc qui marche à tous les coups et pas besoin d'investir à côté. Une seule batterie 18650 standard (amovible) est nécessaire. http://shop.lamart.ch/
Ce dernier me fait de l’œil d'ailleurs ! J'hésite avec le TuboX Custom vu que j'ai une ou deux box qui trainent...
 
Last edited:
vapognak,

Daweed44

Well-Known Member
Est il toujours possible de l'obtenir car le site ne fonctionne plus ?
 
Daweed44,

vapognak

Well-Known Member
Le site est revenu !
http://www.venusvaporizer.com/shop/

Je me mate les diffusions du Vape Critic en ce moment, il y a expérimenté l'Apollo 2 le 13 janvier 2018, puis dans les diffusions qui ont suivi il explique le démontage. C'est instructif à regarder (cf. son forum pour les liens youtube).

Il soulève un point noir de la bête : le manque de possibilité de démontage, notamment derrière le panneau en bouleau où se trouve l’électronique et qui est collé... Assez déçu aussi de voir que de l'epoxy est utilisé pour fixer l'ampoule dans le bois, alors que c'est le chemin de l'air, certes cet air n'est pas encore chauffé, mais tout l'appareil devient bien chaud lors d'une session donc potentiellement il y a de l'air chaud même en dessous de l'ampoule, et ça fait vraiment finition à l'arrache :/

Quand je vois les nuages de malade que le Vape Critic arrive à obtenir avec son projet A, qui a l'air tout simplement d'une résistance, bourrée dans un adaptateur en verre (mâle, 18mm), et reliée à une bête 18650, je me dis qu'on est encore à la préhistoire de la vaporisation. Heureusement que Dynavap et StickyBrick Lab sont là pour mettre des coups de pied dans la fourmilière, car sinon j'ai l'impression que S&B, Da Vinci, Arizer, Boundless, se foulent pas vraiment pour réduire le prix des appareils et les améliorer en efficacité...

Cette digression pour dire @Daweed44 : prend un VapCap en bois ou The Runt de chez Stickybrick, c'est moins cher que l'Apollo, c'est en bois, et ça déchire :o
 
Last edited:
Top Bottom